Notre projet

Offrir un enseignement de qualité à des enfants mayas pauvres dans le village de San Juan Comalapa au Guatemala, dans le but de leur donner une base solide pour leur permettre éventuellement de poursuivre des études supérieures et pour augmenter leurs chances sur le marché du travail. Les cours sont donnés par des enseignants mayas avec une attention toute particulière pour l’égalité filles-garçons. L’école apporte également un soutien médical et social aux familles des enfants les plus pauvres.
Go to Histoire

Histoire

C’est en 1996 que Camila Mendoza et son mari ont fondé une petite école pour les enfants mayas défavorisés. Initialement il n’y avait que deux classes, mais bien vite cela ne suffisait pas et une personne en plus a été engagée. Un accroissement plus important n’était financièrement pas possible, car les élèves ne pouvaient pas payer de minerval, et l’école, étant une initiative privée, n’entrait pas en ligne de compte pour des subsides officiels. En 2003 un groupe d’amis belges a découvert l’école au cours d’un voyage au Guatemala. Ils ont été tellement impressionnés qu’ils ont immédiatement décidé d’aider financièrement cette école. Finalement en 2007, une A.S.B.L ‘Ajpopoli vzw’ a été créée dans le but d’apporter son soutien à ce projet éducati

Go to Le Guatemala

Le Guatemala

Le Guatemala est appelé le « pays du printemps éternel », mais reste l’un des pays les plus pauvres et les plus violents d’Amérique latine. Les communautés indiennes, dont les Mayas, vivent dans des conditions particulièrement difficiles. Le Guatemala est un très beau pays, mais doit encore surmonter d’énormes difficultés politiques, économiques, écologiques et sociales. Le pays et sa population se remettent lentement d’une guerre civile longue de 30 ans, qui ne s’est terminée qu’en 1996.

Go to Comalapa

Comalapa

San Juan Comalapa est un village de montagne situé à 80km au nord-ouest de la capitale. La majeure partie de la population est constituée d’indiens mayas dont la plupart vivent dans la misère. L’accès limité à l’éducation et le taux d’analphabétisme élevé font que beaucoup d’hommes cultivent des légumes sur de petits lopins de terre pour leur usage personnel et la vente, tandis que les femmes tissent à la maison et essaient de gagner un peu d’argent en vendant leur travail artisanal sur les marchés locaux. Vu leurs revenus extrêmement faibles, les parents n’ont pas les moyens de payer des études à leurs enfants.

L' école

L’école procure un enseignement à 300 élèves de la 3ème maternelle à la 3ème secondaire. 60% des élèves sont des filles. Ajpopoli asbl/vzw finance entièrement les 24 professeurs et membres du personnel de l’école via un programme de parrainage et d’autres campagnes de financement. Camila Mendoza Pérez, née en 1961, est la clé de voûte de l’école. Son mari, Pantaleón Simón, avec qui elle a fondé l’école, est décédé en 2005. Camila a eu la chance de bénéficier d’un enseignement scolaire approprié et de pouvoir étudier pour devenir professeur. En 2014, elle a obtenu un diplôme universitaire en Psychologie et Assistance Sociale, grâce à un programme de cours de week-end. Son engagement à l’école et son dévouement auprès des familles des enfants sont exceptionnels. Elle est fort appréciée par les familles, qui lui demandent souvent des conseils tant pédagogiques et psychologiques que médicaux et financiers. La communauté locale la considère comme une personne pleine de sagesse et très charismatique.

Notre équipe

Dans ce projet, tous les membres du comité forment une équipe de bénévoles. Deux fois par an, un membre du comité se rend à Comalapa, entièrement à ses propres frais, pour rendre visite aux enfants et à leurs familles, auditer les comptes et évaluer la gestion de l’école. Il y a également de fréquents contacts, tout au long de l’année, entre la direction de l’école et notre équipe.

Lou Decime

Le démarrage de l’école par quelques professeurs et leur engagement social pour aider la communauté locale nous ont convaincus, moi et quelques amis, de fonder Ajpopoli vzw. Notre but est de soutenir et de développer cette école.

Raïssa Peeters

Après mon stage au Guatemala et les visites à l’école de Comalapa j’ai participé à la fondation d’Ajpopoli asbl/vzw. Je suis convaincue que cette association peut transformer beaucoup de vies et j’espère de tout cœur que cela restera possible grâce à votre soutien.

Annemie Swartelé

J’ai visité l’école plusieurs fois et chaque fois j’ai été impressionnée par la qualité exceptionnelle du travail qui s’y accomplit. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de m’engager personnellement en me chargeant d’une partie des tâches administratives, notamment le contact avec les parrains et les marraines.

Adi Decime

En tant que marraine, j’ai aussi contribué à la fondation d’Ajpopoli asbl/vzw. Je suis responsable de la comptabilité qui se fait avec rigueur et transparence.

Piet Vermeersch

Ma famille et moi-même sommes parrains depuis 2012. Nous soutenons actuellement 2 enfants. Ma motivation principale est de savoir que ma petite contribution au projet fait une énorme différence pour l’avenir de ces enfants.

Marina Goris

Chaque visite à l’école me remplit d’humilité. L’incroyable dévouement de la direction de l’école et des professeurs et l’enthousiasme des élèves me motivent à m’engager complètement dans ce projet.

Koen Vanclooster

Je suis devenu parrain en 2009, car je suis convaincu qu’une bonne éducation est la meilleure solution pour remédier au problème de la pauvreté à long terme. Je me suis engagé auprès d’Ajpopoli asbl/vzw, car tous les membres de l’association y travaillent réellement comme bénévoles, par exemple en organisant des activités pour collecter des fonds et en trouvant de nouveaux parrains enthousiastes.

Maggy Colla

Vous ne pouvez pas imaginer ce qu’une petite contribution signifie au Guatemala. Pouvoir aller à l’école ouvre une fenêtre sur le monde et donne un avenir aux plus pauvres. Cela me rend heureuse.

Soutenez-nous

Voor € 21 per maand of € 250 per jaar kan je al meter of peter worden van een Mayakind.
Je peterschap of gift is in België voor 45% fiscaal aftrekbaar (minimumbedrag van € 40 per jaar).

IBAN: BE82 0000 9019 7468
BIC: BPOT BE B1
Van S.O.S. (Scheut Ontwikkelingssamenwerking)
Met mededeling: 08 502 001 – Ajpopoli

Album Photo

SOUTENEZ-NOUS

IBAN: BE82 0000 9019 7468

BIC: BPOT BE B1

De SOS (Scheut Ontwikkelingssamenwerking)

Avec communication: 08 502 001 - Ajpopoli

Website created by Go Beyond